Quelles sont les raisons avancées par les seniors ?

Cette population a commencé à fumer dans un contexte totalement différent d’aujourd’hui ; à l’époque, fumer était la norme. De plus, jusque dans les années 60, les conséquences néfastes du tabagisme n’étaient pas encore connues. Mais les seniors invoquent diverses raisons pour la perpétuation de ce comportement: fumer permet de se relaxer, de prendre du plaisir ; certains fument par habitude ou par ennui ; de nombreux seniors ont également la fausse croyance qu’il est trop tard pour arrêter et qu’ils n’en tireront aucun bénéfice. Cependant, un arrêt tabagique est bénéfique à tout âge : un fumeur qui arrête à l’âge de 65 ans augmente son espérance de vie, améliore nettement sa qualité de vie et diminue même le risque de maladies dues au tabagisme.

20-11-2017 | CIPRET-Vaud

Print Friendly, PDF & Email