Quelle est l’exposition de la population suisse au tabagisme passif ?

Le Monitorage suisse des addictions (MSA) a sondé en 2015 le degré d’exposition de la population suisse au tabagisme passif.

Il ressort de cette étude qu’en 2015, 5.4% de la population âgées de 15 ans et plus était exposée une heure ou plus par jour au tabagisme passif et 33.4% une heure ou plus par semaine.

Ainsi, bien qu’il ait largement diminué en Suisse depuis le début des années 2000, le tabagisme passif n’a pas pour autant disparu. Il reste présent dans la sphère publique principalement dans les restaurants, cafés ou bars et dans la sphère privée « chez des amis, parents ou connaissances ».

Les moins de 25 ans restent plus particulièrement touchés par ce phénomène, qui montre même des signes d’augmentation chez eux. Les groupes d’âges 15-19 ans et 20-24 ans montraient les niveaux d’expositions les plus élevés avec respectivement 74.3% et 79.6% des personnes exposées une heure ou plus par semaine, et pas moins de 17.0% et 17.9% de personnes exposées une heure ou plus par jour.

Sans surprise, les fumeurs, quotidiens comme occasionnels, rapportaient des temps d’exposition au tabagisme d’autrui nettement plus élevés que les non-fumeurs.

D’importantes disparités sont observées quant au temps d’exposition au tabagisme passif en fonction du statut socio-économique et, dans une moindre mesure, du niveau de formation. Les personnes en formation et les personnes sans emploi semblent également toujours particulièrement exposées. Une autre inégalité s’observe en fonction du type de formation achevé puisque plus son niveau est élevé, plus l’exposition au tabagisme passif diminue.

Enfin, la loi sur la prévention contre le tabagisme passif est encore trop méconnue par les personnes actives, puisque près d’un tiers d’entre elles – 31.6% des personnes en emploi – ne savent pas qu’elles devraient être « protégées » sur leur lieu de travail. Ce sont aussi souvent ces personnes qui sont le plus exposées au tabagisme passif au travail.

Pour plus d’informations

13-10-2016 | CIPRET-Vaud

Print Friendly