Qu’est-ce qu’un produit « heat-not-burn » ?

Face au recul des ventes de cigarettes, l’industrie du tabac développe de nouveaux produits dits à « nocivité réduite ». Plusieurs fabricants ont ainsi conçu des dispositifs permettant de chauffer électriquement des mini-cigarettes ou des capsules de tabac entre 180° et 350° (contre 600° à 900° pour la cigarette combustible) afin d’en libérer un aérosol. Selon les firmes productrices, les produits appelés « heat-not-burn » (HNB), en référence aux dispositifs qui chauffent le tabac sans le brûler, diffusent de la nicotine sans combustion et sans fumée.

Les produits HNB étant constitués de tabac, ils doivent être clairement différenciés des cigarettes électroniques qui ne contiennent, elles, pas de tabac mais du liquide (nicotiné ou non), et ne produisent pas les substances nocives liées à la combustion telles que les goudrons ou le monoxyde de carbone.

Deux produits HNB sont actuellement disponibles en Suisse : l’iQOS de Philip Morris International (PMI), premier produit sur le marché commercialisé depuis août 2015, et le glo de British American Tobacco (BAT), disponible depuis avril 2017. Ces deux dispositifs, bien que différents en apparence, présentent globalement le même mode de fonctionnement : une lame et respectivement une gaine chauffante permettent de chauffer des mini-cigarettes de tabac afin d’en libérer de la nicotine. D’autres produits HNB devraient arriver prochainement sur le marché suisse comme le Ploom tech de Japan Tobacco International, qui consiste à insérer des capsules de tabac dans un dispositif chauffant.

12-07-2017 | CIPRET-Vaud

Print Friendly, PDF & Email