Maladies des voies respiratoires

La fumée du tabac contient des substances irritantes. Les poumons et les bronches sont les premiers organes à être affectés par ces substances. Par conséquent, les maladies respiratoires causées ou associées au tabagisme sont nombreuses : asthme, infections respiratoires, bronchite chronique, broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou encore emphysème pulmonaire.

BPCO

Parmi ces maladies, la BPCO est mal connue du grand public. Pourtant, les fumeurs y sont largement exposés (90 % des BPCO surviennent chez des fumeurs ou chez des anciens fumeurs). La BPCO est une inflammation chronique des voies respiratoires. Cela se manifeste d’abord par une toux et des expectorations matinales, puis progressivement par une diminution de la capacité respiratoire. Les signes de la BPCO sont alors une bronchite chronique et un essoufflement (lors d’un effort physique puis même au repos).

Tuberculose

Il existe un lien établi entre le tabagisme et la tuberculose. Le tabagisme peut influer, de trois manières, sur le risque de contracter une tuberculose et sur l’évolution de la maladie :

  • fumer endommage les poumons et peut rendre les fumeurs vulnérables à une infection tuberculeuse;
  • fumer endommage le système immunitaire, ce qui signifie que les fumeurs sont moins capables de combattre une infection tuberculeuse;
  • fumer réduit l’efficacité du traitement contre la tuberculose, ce qui peut entraîner une prolongation et/ou une aggravation de l’infection.

Pour plus d’informations

13-08-2014 | CIPRET-Vaud et Tabacologie de la PMU de Lausanne

Print Friendly

Informations