Composition d’une cigarette

Les cigarettes contiennent de nombreuses substances toxiques. Certaines se trouvent directement dans la feuille de tabac, d’autres apparaissent lorsque la cigarette brûle et certaines ont été ajoutées par les fabricants de cigarettes. La fumée de tabac contient plus de 7’000 substances chimiques, dont près de 70 sont cancérigènes.

Nicotine

Présente à l’état naturel dans les feuilles de tabac, la nicotine est la principale substance responsable de la dépendance. Elle a des effets au niveau physique et psychique qui varient selon le dosage. Prise en petites quantités, la nicotine augmente le rythme cardiaque, la pression artérielle et le métabolisme (le corps brûle plus de calories). Elle favorise également l’état d’éveil, la concentration et la mémoire. Lors d’un surdosage de nicotine, différents symptômes peuvent apparaître : nausées, vomissements, vertiges, maux de têtes, accélération du rythme cardiaque, etc. La nicotine à haute dose peut mettre en danger. En effet, l’absorption d’environ 40 à 60 mg de nicotine peut entraîner la mort chez l’adulte (dose létale). De plus petites doses sont mortelles pour l’enfant.

Goudrons

Les goudrons sont produits lorsque la cigarette se consume. Formés de nombreuses particules, les goudrons se collent aux voies respiratoires et aux poumons et passent dans le sang. Ils se propagent ainsi dans tout le corps et sont la principale cause des cancers liés au tabagisme.

Monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique
qui se dégage quand le tabac est brûlé.
Il pénètre dans les poumons puis dans le sang où il va prendre la place de l’oxygène.
Le fumeur a donc moins d’oxygène à disposition pour ses muscles et organes
(cœur, cerveau, etc.). La circulation sanguine est plus difficile.
Le monoxyde de carbone endommage aussi les vaisseaux sanguins et peut causer des maladies cardiovasculaires, par exemple des infarctus du myocarde.

Substances irritantes

La fumée du tabac contient de nombreuses substances qui irritent les bronches (acétone, phénol, acide cyanhydrique, etc.). Ces substances sont à l’origine des maladies respiratoires (bronchites, asthme, etc.).

Additifs

Certaines substances ont été ajoutées au tabac par les fabricants de cigarettes afin de rendre les cigarettes plus attractives. Ces substances s’appellent des « additifs » et représentent environ 10% du poids total des cigarettes.

Les additifs remplissent différentes fonctions :

  • masquer le goût amer de la fumée et adoucir la fumée inhalée;
  • augmenter l’effet de la nicotine;
  • améliorer l’aspect de la cigarette et de sa fumée.

Les additifs ont ainsi comme effet d’encourager la consommation et de favoriser la dépendance des fumeurs.

Voici quelques substances qui sont ajoutées au tabac :

  • Ammoniac
    L’ammoniac faciliterait et accélérerait l’absorption de nicotine, ce qui renforcerait la dépendance.
  • Menthol
    Le menthol a pour effet d’engourdir la gorge et de rendre la fumée plus douce. Le fumeur aspire alors plus facilement et plus profondément la fumée, ce qui permet une meilleure absorption de la nicotine.
  • Cacao
    Les composants du cacao augmenteraient le phénomène de dépendance de deux manières :
    • en favorisant l’absorption de nicotine par les poumons;
    • en agissant sur l’humeur.
  • Sucres
    Les sucres adoucissent le goût du tabac, ce qui rend l’inhalation de la fumée plus agréable.
    D’autre part, la combustion des sucres produit une substance qui renforcerait l’effet de la nicotine et augmenterait son pouvoir addictif.

Pour plus d’informations

22-01-2014 | CIPRET-Vaud

Print Friendly

Tabac et cigarette: composition