Comment se protéger du tabagisme passif?

La seule protection efficace contre le tabagisme passif est de vivre et de travailler dans un espace complètement non-fumeur. Il est par exemple primordial que les personnes fumeuses vivant avec des enfants fument à l’extérieur du domicile fenêtres et portes fermées. Les femmes enceintes doivent se protéger et protéger leur enfant en se tenant éloignées de tout espace enfumé.

Les interdictions de fumer dans les lieux publics protègent les employés et bénéficient à l’ensemble de la population. Différentes études, notamment sur Vaud et Genève, ont montré une amélioration rapide de la santé respiratoire des employés suite au bannissement de la fumée dans les lieux publics.

La fumée tertiaire

Les substances toxiques contenues dans la fumée passive peuvent rester pendant plusieurs semaines, voire des mois, dans l’environnement après la dernière cigarette (ou d’un autre produit du tabac). On parle de « fumée tertiaire » pour parler des résidus toxiques qui se déposent sur les cheveux, les mains, les vêtements, les surfaces et les revêtements d’un environnement fumeur. Cette fumée tertiaire serait particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants car ils sont souvent en contact direct avec les surfaces où elle se dépose, notamment les sols.

22-01-2014 | CIPRET-Vaud

Print Friendly

Informations