Industrie du tabac

Culture et production de tabac

Les plants de tabac sont cultivés dans le monde entier. La Suisse en produit également. Mais, sur un plan purement agricole, le tabac joue aujourd’hui dans notre pays un rôle marginal. Plus de 90% de la surface cultivée se trouve dans les pays en développement ou nouvellement industrialisés. Au niveau mondial, l’industrie du tabac, représentée par quelques grands groupes privés qui se partagent le marché, est florissante. Elle enregistre chaque année des résultats en croissance et pèse des milliards.

24-10-2016 | CIPRET-Vaud

Conséquences de la culture sur l’être humain et l’environnement

Si la nocivité de la consommation du tabac est bien connue, l’impact de sa culture sur la nature et sur l’être humain l’est moins. Pourtant, dans les régions concernées, la culture du tabac apporte son lot de problèmes : pauvreté des cultivateurs, maladies professionnelles, travail des enfants, pollution, déforestation.

24-10-2016 | CIPRET-Vaud

Pratiques d’influence de l’industrie du tabac

Intrusion dans la recherche et désinformation, utilisation d’organisations tierces, lobbying politique, développement d’activités « socialement responsables » – autant de pratiques déployées par l’industrie du tabac pour bloquer les mesures de prévention et protéger ainsi ses intérêts au détriment de ceux de la santé publique. La Suisse n’est pas épargnée par le problème de l’influence des cigarettiers.

13-12-2016 | CIPRET-Vaud

Publicité, promotion et parrainage

L’industrie du tabac n’hésite pas à user de diverses stratégies pour promouvoir ses produits et augmenter ses ventes : publicité dans les points de vente, dans la presse, sur internet, sponsoring d’événements culturels ou sportifs, etc. Les techniques utilisées varient et suivent les dernières tendances en matière de marketing, contribuant à faire croire que fumer est un acte positif. Recruter de nouveaux consommateurs parmi les jeunes est une priorité pour les industriels du tabac.

24-10-2016 | CIPRET-Vaud

Bilan économique du tabagisme

L’Etat réalise un certain profit grâce au tabac. Ce bénéfice (2,2 milliards de francs en 2014) est toutefois relatif si l’on considère les coûts occasionnés par les conséquences du tabagisme au niveau de la société suisse (10 milliards de francs par an). Ainsi, contrairement à ce que l’on croit parfois, le tabac coûte beaucoup plus cher à la collectivité qu’il ne lui rapporte.

24-10-2016 | CIPRET-Vaud

Commerce illicite de produits du tabac

Le marché noir des produits du tabac représente un problème majeur de santé publique, de perte de revenus pour les Etats, voire de sécurité. La contrebande est profitable pour les fabricants de tabac : les cigarettes bon marché incitent les plus jeunes à commencer à fumer et dissuadent les fumeurs d’arrêter.

25-10-2016 | CIPRET-Vaud